MEDITRIO, A LA RENCONTRE DU CHANT SICILIEN


Du lundi 12 avril au samedi 17 avril 2010 | Etape musicale vendredi 26 avril à 20h

Julien Ferrando (clavicytherium)
Jean-Michel Robert (électronique, théorbe)
Jean-Marc Montera (guitare, cetera, électronique)

Lelio Giannetto  : contrebasse
Gaia Mattiuzzi : chant

Coproduction : Le Chantier - Grim



Il faut entendre les sonorités des instruments médiévaux confrontés à celles de l’électronique ou de la guitare électrique pour se rendre à l’évidence de cette complicité qui semble toujours avoir existé. En effet, bien que destinés à un répertoire précis, ces instruments semblent avoir été créés pour jouer ensemble, au delà de toute considération stylistique. La musique médiévale s’est construite par l’improvisation, il était normal qu’elle rencontre la musique improvisée pratiquée de nos jours.

Partant de cette base, le Méditrio a choisi d’aller à la rencontre de musiques d’inspirations traditionnelles du bassin méditerranéen : Corse, Sicile, Sardaigne... Après la Corse , Méditrio part à la rencontre de la musique instrumentale et vocale de Sicile.

Biographie

Jean-Marc Montera : issu du rock, Jean Marc Montera utilise tout le registre des cordes amplifiées et acoustiques : résonances, percussions, distorsions, extensions et détournements en tous genres, évocateur d’un monde sonore abstrait et du mécanisme quotidien de la ville et du travail. Il est parmi les plus actifs dans le champs des musiques improvisées. Depuis les années 70, il multiplie les rencontres et les contacts avec d’autres univers artistiques jusqu’à rendre de plus en plus floue la « barrière » entre les genres.
Jean-Marc Montera, cofondateur du GRIM (Groupe de Recherche et d’Improvisation Musicales) en 1978 s’est associé en 2000 avec l’auteur metteur en scène Hubert Colas, pour fonder Montévidéo, centre de créations contemporaines à Marseille. La vocation de ce centre est de créer des passerelles, d’établir une interactivité entre la musique et le théâtre sous leurs formes les plus actuelles et de multiplier les confrontations avec d’autres artistes et d’autres disciplines.

Discographie

> Anna S. et autres histoires, Yves Robert (tb), G. Siracusa (dms), Jean-Marc Montera (guit), GRIM Musiques 1.
> Helter Skelter, musique : Fred Frith / texte : F-M Pesenti, RecDeC 40.
> Hang aroud shout , Guitar solo, Free Music Production cd71, 1995.
> Bits and Pieces, Wolfgang Fuchs solo and duets, Evan Parker et Jean-Marc Montera , FMP 90004,1996.
> A possible dawn, Loren Mazzacane Connors, Thurston Moore, Jean-Marc Montera , HAT NOIR 801.
> Improvisazione Quartetto, Mike Cooper, Jean-Marc Montera, Eugenio Sanna (guitares) Mauro Orselli (batterie) - ADA 03.11.
> MMMR, Loren Mazzacane Connors, Thurston Moore, Jean-Marc Montera, Lee Ranaldo, NYC 01/97 XERIC .NZA02.
> Graphic scores 19 8 6 - 1 9 9 6 , Fred Frith, IDA 04,1999.
> Not, Michel Doneda (sax soprano), Erik M platines (MD électronique), Jean-Marc Montera (guitare, guitare de table, électronique) - Victo cd 068.
> Smiles from jupiter - solo - GROB 001.
> State of the union 200 1 - compilation - Elliott Sharp, EMF 028.

Meditrio from signal-festival on Vimeo.

jmi.robert@laposte.net +33 6 10 84 30 85
Jean Michel Robert
guitares - cordes pincées - électronique